0

Comment bien servir son apéritif ?

L’apéritif est soit un moment convivial à passer avec ses amis au bar, soit une petite mise en bouche avant de diner, par exemple. Dans tous les cas, le but est d’apprécier de bonnes boissons et des collations avant le vrai repas. Il existe néanmoins des manières à adopter pour bien servir son apéritif.

Quand servir l’apéritif ?

Selon les règles d’usage, il est nécessaire de servir l’apéritif au moment de l’arrivée des premiers invités. Ici, c’est dans les situations où la personne les reçoit chez elle. Elle devra alors en faire la préparation à l’avance comme pour le diner afin de pouvoir servir les premiers venus. Pour cela, il faut disposer d’un coin spécial dédié à cet effet. Les verres, les serviettes ou encore les glaçons et autres devraient déjà y être dressés. Les amuse-gueules servis dépendront de l’hôte. Cela peut être de simples olives, de petits fours ou de petits canapés de mise en bouche. Il est préférable que ça se mange en une seule bouchée. Attention par contre de ne pas dépasser une heure avant de passer à table et veiller à débarrasser une fois que l’apéro est terminé.

Les gestes à adopter au moment du service

Il existe en effet une petite série de règles et de politesses qui s’appliquent au moment de servir l’apéritif, de bonnes manières qui sont typiques du savoir-vivre à la française. Par exemple, il ne faut en aucun cas laisser une femme se charger de déboucher une bouteille de vin. Et toujours pendant cette opération, il est déconseillé de faire du bruit, la discrétion est de mise. D’après les règles de politesse, au moment du service, il faut éviter de tendre son verre ou de se servir soi-même. L’hôte doit alors bien s’assurer que tout le monde a quelque chose dans son verre. Autre règle essentielle, les serveurs dans les restaurants saisissent les bouteilles de vin par leur fond pour montrer l’étiquette. Pour un apéro à la maison, il vaut mieux ne pas faire comme cela.

Concernant toujours le service de la boisson, le vin blanc ne se sert en aucun cas glacé, mais plutôt rafraichi. En outre, il se sert sec et en priorité avant les vins rouges, les vins corsés ou autres. Le champagne aussi ne doit pas se mettre au réfrigérateur. Le mieux serait de le mettre dans un seau à Champagne rempli aux 2/3 d’eau froide et 1/3 de glaçons. Il ne suffit plus que de porter un toast en levant son verre sans pour autant l’entrechoquer avec celui des autres.

Bref, ces quelques règles et conseils sont assez simples à réaliser, mais représentent beaucoup. Libre à chacun de les appliquer ou pas. Mais d’un côté, ce sont de bons gestes. Alors, pourquoi ne pas y adhérer et montrer à ses convives que leur hôte est digne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *